• Home
  • Services
  • Manger, bouger, il n’y a pas de miracle pour être en bonne santé

Manger, bouger, il n’y a pas de miracle pour être en bonne santé

La santé est la plus grande richesse à notre disposition. C’est ce qui nous maintient actif et vibrant de la vie. Elle vaut, par conséquent, tous les investissements. Ces investissements ne doivent pourtant pas forcément couter très cher. Si vous misez sur la prévention beaucoup plus que sur le traitement, vous constaterez par vous-même qu’une bonne hygiène de vie est à elle seule la recette pour être en pleine forme.

L’hygiène de vie, ce n’est pas seulement ce que l’on mange. Ce n’est pas uniquement faire du sport. D’une manière générale, il faut tous les deux à tout moment. Il ne s’agit pas d’être un athlète ou de suivre un régime diététique strict. C’est beaucoup plus simple que cela. Il s’agit de trouver le rythme qui convient à tout un chacun et de le suivre.  La santé est tout autant psychologique. Il faut donc manger et bouger dans la bonne humeur et dans le plaisir de le faire. Car oui, la forme n’est pas une question de miracle ; c’est plus une question de volonté et de discipline qui est à la portée de tous. Choisissons de prendre les bonnes décisions. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Le lien entre ce que l’on mange et le sport

Ce qu’il faut d’abord que vous compreniez c’est que ces deux choses sont indissociables et complémentaires. Ce site intéressant vous fera découvrir tous les astuces, soyez en  sûr.

Manger et bouger n’est pas devenu le leitmotiv de la nutrition nationale pour rien. Les spécialistes savent que nutrition équivaut à la somme de tous ce qu’on avale additionnée des mouvements que l’on fait périodiquement. En gros, nutrition c’est mieux manger et plus bouger. Le ratio est obtenu entre le rapport alimentaire et activités physiques. Il ne s’agit pas de dire que si vous ne mangez quasiment rien, vous n’avez pas à faire du sport ou l’inverse que si  vous bougez beaucoup, vous pouvez dévorer toutes les cochonneries qui tombent sous votre nez. Il s’agit  plus de dire que lorsque nous mangeons beaucoup, de temps à autre, nous devons augmenter notre dose de sport. Il s’agit aussi de se faire à l’idée que le sport comme l’alimentation sont les besoins les plus basiques de notre corps et qu’il nous faut les écouter.

Manger sainement et de façons équilibrées

Comment mange-t-on sainement ? Qu’est-ce qu’un repas équilibré ? Bien souvent, nous nous faisons de fausses idées là-dessus. Il est erroné de dire que manger un peu de tout est équilibré. Il n’est pas fondé de considérer que lorsqu’on mange un plat pré-emballé avec tous les éléments nutritionnels figurant sur le paquet, donc on mange correctement.

Manger sainement, c’est tout d’abord manger le plus bio possible. Il s’agit d’essayer de cuisiner soi-même afin d’être sûr de tous ce que l’on met dans nos plats et de réserver les restaurants pour des jours spéciaux. Le surgelé ou les fast-foods sont tous sauf diètes. Il est préférable d’opter pour des produits bio car les éléments chimiques  perturbent le bien être alimentaire.

Manger sainement, c’est aussi manger équilibré. Lipides, protides, glucides, vitamines et minéraux sont tous nécessaire à l’organisme. Il ne s’agit donc pas de ne plus manger de matières grasses. Il est plus question de faire la différence entre les bonnes et les mauvaises et de jouer sur la quantité. Bien sûr, vous aurez plus qu’entendu que fruits et légumes doivent faire partie de notre alimentation journalière. En outre, il faut essayer de diversifier entre les verts, les oranges, les rouges, et les blancs. N’évitez pas le brocoli en prétextant que vous mangez beaucoup de légumes par le moyen des carottes et tomates. L’équilibre doit être entier et non partiel. Il faut aussi laisser une certaine place à la découverte et avoir l’esprit suffisamment ouvert pour accueillir de nouvelles recettes.

Tout ce qui a été dit doit obligatoirement tenir compte de votre état de santé personnel. Vous n’allez quand même pas invoquer l’équilibre pour manger de la viande rouge alors que vous avez une tension artérielle élevée ! Cela ne sera pas logique.

Bouger à son rythme

Qu’est-ce que bouger ? Nous allons premièrement répondre à cette question avant d’aborder des détails plus précis. En effet, d’autres pensent qu’ils bougent suffisamment sans faire des réelles activités physiques au final. Nous ne vous réprimandons pas. Nous vous corrigeons pour que vous adoptiez toutes les dispositions nécessaires afin de vous prendre en main.

Bouger c’est faire suffisamment de mouvements pour que ceux-ci soient assimilés à des efforts qui font diminuer votre énergie. Passer d’une chambre à une autre, quelques fois, ce n’est pas ça. Sur l’ordinateur avec juste le dactylo ou faire son brushing et avoir des courbatures par la suite, ce n’est pas non plus ça.

La régularité est un critère important. Si vous faites vraiment du sport, comme courir ou nager, deux à trois fois par semaine devraient suffire. Si votre activité physique consiste par contre à une routine journalière,  donc exécutez les tous les jours. Ranger votre maison, marcher à pied pour rejoindre le bureau, faire les courses sur une base quotidienne, faites le et faites le bien. Ce genre d’activité doit impliquer de bouger pendant 30 minutes au minimum. L’intensité doit être ressentie ; si pour vous, ce n’est rien du tout de rejoindre votre lieu de travail, faites plus. Permettez-vous de rallonger un peu votre chemin.

Bref, chacun a sa façon de faire de bouger, chacun évolue à son rythme. Mais évoluez et essayez de varier les activités physiques que vous faites. L’esprit est beaucoup plus ouvert lorsque nous lui faisons découvrir de nouveaux horizons. Car comme nous l’avons dit, la santé est aussi affaire de mental, de bien être psychologique et même de bonheur.

Avoir une bonne santé dépend de vous avant tout. Il ne dépend pas des autres et du stress qu’ils vous infligent,  ni de votre patron qui vous impose des horaires pas possible. Trouvez la solution car quand on veut, on peut non ? Faire des activités physiques peut être incorporés dans votre préparation au quotidien. Au lieu des ascenseurs, prenez les escaliers. Mangez mieux n’est pas si difficile que ça. Mettez-y du votre, c’est tout ! Vous verrez qu’au fil du temps, vous y  prendrez plaisir.

Il n’y a pas de miracle, d’abracadabra ou d’autres formules magiques. Il y a la volonté de faire et d’être en bonne santé.